Centres urbains

La population d’Artà compte 6148 habitants repartis entre les villages d’Artà, Colònia de Sant Pere et les lotissements de Betlem et S’Estanyol.

Artà

Artà est situé dans une vallée dominée par la colline de Sant Salvador, endroit emblématique de tout le village, où il y a une forteresse et une petite église. Ses origines se perdent dans le temps. La ville conserve un grand nombre de monuments préhistoriques qui représentent les différentes époques de la préhistoire des Baléares, tels que dolmens, navettes, talayots et grottes funéraires talayotiques parmi d'autres. Beaucoup d'entre eux sont un point de repère sur l'île en raison de leur importance et leur caractère unique. Indubitablement, la domination romaine a également laissé ses traces et, pendant la période musulmane, la péninsule d'Artà a été un des treize districts qui divisaient l'île de Majorque. Ce district étendu appelé Yartàn est à l’origine du nom actuel.

Avec la conquête catalane, la ville commença à se répandre au pied de la petite montagne, fuyant la mer, en raison de la menace constante que signifiaient les pirates algériens et turcs. C’est l’histoire même de Majorque qui a conditionné la physionomie urbanistique et architecturale du village, qui se reflète dans les grandes maisons des nobles et des seigneurs. Quant au village, il combine l'architecture traditionnelle et historique avec les exigences modernes et dont le théâtre est un bel exemple.

Le fait qu’Artà a échappé au tourisme de masse a fait que la culture traditionnelle y reste profondément enracinée.

Colònia de Sant Pere

Ce petit village, administrativement dépendant d'Artà, a ses origines au XIXème siècle à la suite des décrets du gouvernement pour fonder des colonies agricoles. Un groupe de familles a déménagé à ce qui était alors un endroit isolé du monde pour se dédier à l'agriculture et à la pêche. On aperçoit encore quelques traces du passé agricole, des figuiers et de vignes qui dressent leur feuillage vert vers la mer.
Aujourd'hui, Colònia est la résidence d'été de bon nombre d’habitants d’Artà qui recherchent la paix à proximité de la mer.

Aux alentours de Colònia de Sant Pere, dans les années 60, on a commencé à construire toute une série de zones destinées au tourisme résidentiel, comme le lotissement de Betlem et le lotissement de Sant Pere, situés entre Colònia et Es Caló.

Betlem et S'Estanyol

En plus de Colònia de Sant Pere, sur la côte d’Artà, il y a deux autres villages, Betlem et S'Estanyol. Ces deux lotissements sont principalement des zones résidentielles de touristes étrangers qui viennent pour y jouir du bon climat méditerranéen.

Contact

Contact avec la mairie d’Artà. Les champs marqués d’un * et en rouge sont obligatoires.

Pour éviter du courrier spam généré par des robots, veuillez écrire le résultat de la somme dans le champ des résultats avant de cliquer sur le bouton Envoyer

Le résultat de 49 + 46 est 

Share

Menéame Delicious Tuenti

Commentaires sur Twitter

#arta #majorque

Voir tous les messages

Nous recommandons

  • Lieux d'interêt touristique
  • Voie Verte
    Manacor-Artà
  • Hébergement
  • Parc Naturel
  • Musée Régional
  • Ses Païsses
  • Audio-guies touristiques
  • Carte d'Artà et La Colònia del Sant Pere
  • d'Artà

Recherchez par mots-clés

Suivez-nous sur:

Langues:

Plan de competitividad turística. Artà sorprende.